Le procédé D-ILA

Publié le par MalDone


Mis au point par JVC, le procédé D-ILA (Image Light Amplification) fonctionne également par réflexion, comme le DLP de Texas Instruments.
Toutefois, l’image n’est pas formée par des micro-miroirs, mais par un panneau à cristaux liquides réflectif dont chaque pixel carré mesure 12,9 microns.
Le flux lumineux de la lampe de projection frappe de face ce panneau, qui réfléchit une image via un système de prismes. Trois puces D-ILA sont nécessaires pour un projecteur à forte puissance.
En juin 2000, JVC a sorti une puce de haute résolution Q-XGA de 2048 x 1536 pixels, qui a été intégrée dans un projecteur prototype développé en partenariat avec Kodak, sortie en janvier 2005.

JVC chip d-IA








La matrice D-ILA de JVC, d’une résolution de 2048 x 1536 pixels et d’une diagonale de
1,3 pouce.





Les autres procédés de projection numérique

Les projecteurs numériques
 

Commenter cet article